Artérite des membres inférieurs, se soulager grâce aux plantes, c'est possible

Artérite des membres inférieurs, se soulager grâce aux plantes, c'est possible

Aussi appelé Artériopatie Obstructive des Membres Inférieurs, l’artérite des membres inférieurs est une maladie fréquente en France. Elle touche essentiellement les séniors, et les personnes ayant eu recours à une chirurgie vasculaire. C’est une maladie handicapante, certes, mais qui trouvent différentes solutions actuellement, dont justement les traitements par les plantes.

Artérite des membres inférieurs : kézako ?

Comme son nom l’indique, l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs est due à des artères bouchées. Ce peut être par le mauvais état du cœur à cause d’une ancienne addiction de longue haleine, notamment l’alcoolisme ou encore le cholestérol qui se fixe et bouche les veines. Ceci entraîne des douleurs dans les membres inférieurs, voire, dans le pire des cas, une incapacité partielle à se déplacer. En France, on comptabilise chaque année 38 % de décès et 5 000 amputations sur 800 000 cas détectés grâce à des problèmes cardiovasculaires de ce genre. Le stress, l’hypertension et la malbouffe sont entre autres les causes d’un trop mauvais état des artères et des veines, empêchant ainsi le sang et l’oxygène de circuler librement dans le corps et les muscles. Un diagnostic précoce de votre état permettrait d’éviter le pire et de vous soigner correctement. D’où l’importance justement de faire un suivi médical fréquent.

Quels en sont les symptômes ?

La maladie buerger ou l’artérite membres inférieurs est facile à diagnostiquer. Notamment, quand vous ne sentez plus de pulsation cardiaque sur les zones touchées, vous en êtes sûrement déjà atteint. Ceci peut être aussi dû à l’inactivité des stents. Dans la définition de l’artère, on peut trouver que chaque veine est composée d’un genre de parois qui s’ouvre et qui se referme pour laisser passer le sang et empêcher les résidus extérieurs de se coller aux parois. Après certains cas d’AVC, ces derniers ne jouent plus leur rôle ce qui entraîne une artérite des membres inférieurs dans la majorité des cas. Les symptômes de cette maladie varient en fonction de la gravité de votre cas. Pour les plus graves, ce sera une douleur intense au niveau des articulations et des muscles au moindre effort : marche, course, et même en position assise.

Les traitements naturels et homéopathiques contre l’artérite des membres inférieurs

Outre les laboratoires pharmaceutiques de renoms, l’artériopathie oblitérante peut se soigner via des traitements homéopathiques et à quelques remèdes de grand-mère. Ces derniers sont justement prisés pour leur facilité d’utilisation, leur moindre risque et leur modicité. Sur les plateformes dédiées, vous avez plusieurs traitements à base de plante de disponible dont notamment le Secale Cornutum, l’Arsenicum Album, l’Arnica ou encore l’arsenicosum, etc. Dans tous les cas, vous devez respecter les conditions de posologies imposées par les vendeurs pour garantir l’efficacité et la rapidité des traitements. Changer également vos habitudes parait être une bonne idée. Exit le tabac, l’alcool et il faudrait mettre en place un bon régime alimentaire afin d’éliminer les mauvais cholestérols qui bouchent vos artères. Privilégiez entre autres les fibres et les jus de bouleau. En moyenne, ce traitement prend pendant 3 semaines, à raison de 100 ml par jour.