Accueil Bien-être Lycopodium clavatum : tout savoir sur cette plante !

Lycopodium clavatum : tout savoir sur cette plante !

Lycopodium clavatum : tout savoir sur cette plante !

En phytothérapie, pour soigner les maladies, une panoplie de plantes est utilisée. Parmi elles, figure la Lycopodium Clavatum qui est l’une des plantes qui font la popularité de la phytothérapie en France. Découvrez ses bienfaits à travers cet article.

Quelles sont les origines de la lycopodium clavatum ?

La Lycopodium Clavatum ou le lycopode est une plante appartenant à la famille des lycopodiacées. Originaire des forêts du paléozoïque, elle pousse aujourd’hui dans de nombreuses régions. Notamment, les pâturages, les landes et les forêts du nord de l’Europe, de la Grande-Bretagne, et du nord de l’Amérique. Communément, on désigne également le Lycopodium Clavatum par les appellations : griffes de loups, lycopode officinal, lycopode en massue, ou herbe aux massues.

Comment se présente-t-elle ?

La Lycopodium Clavatum est une plante à feuilles vivaces et persistantes dont la tige extrêmement fine traîne sur le sol. Ses branches d’une hauteur moyenne de 10 cm s’alignent sur la verticale. Semblable à la mousse, la Lycopodium Clavatum outre ces feuilles parfaitement linéaires est pourvue sur sa partie supérieure de poils de coloris blanc.

Quels sont les bienfaits de la lycopodium clavatum ?

Dans le domaine de la santé, la Lycopodium Clavatum présente de nombreux bienfaits. En fait, il s’agit d’un remède permettant en homéopathie de pallier diverses catégories de troubles sanitaires. Notamment, troubles visuels, les troubles psychiques, les troubles digestifs, les troubles cutanés et les troubles urinaires.

Quelles sont les doses à respecter pour le lycopodium clavatum ?

En homéopathie, les doses de Lycopodium Clavatum sont variées et dépendent de nombreux critères. Notamment, les troubles à soigner, et la forme de Lycopodium Clavatum utilisée. Quelles sont les formes médicales de Lycopodium Clavatum les plus utilisées en homéopathie ? Les formes médicales de Lycopodium Clavatum les plus utilisées sont les granules, les gouttes, les pommades et les infusions résultant d’opérations de dilution.

Posologie de la Lycopodium Clavatum par affections

La sélection ci-dessous présente les posologies recommandées en fonction des troubles à soigner.

  • Dose quotidienne recommandée en homéopathie en cas de constipation : dilution basse de la Lycopodium (5 ch) dans l’eau qui équivaut à trois granules ou vingt gouttes d’un tube ou d’une ampoule buvable ;
  • Dose quotidienne recommandée en homéopathie en cas de prostatisme : dilution basse de la Lycopodium Clavatum (5 ch) dans l’eau qui équivaut à trois granules ou vingt gouttes d’un tube ou d’une ampoule buvable ;
  • Dose quotidienne recommandée en homéopathie en cas de pneumopathies : dilution moyenne de la Lycopodium Clavatum (6 ch, ou 7 ch) dans l’eau qui équivaut à 6 granules ou 60 gouttes d’un tube ou d’une ampoule buvable ;
  • Dose quotidienne recommandée en homéopathie en cas d’affections dyspeptiques : dilution haute de la Lycopodium (9ch, ou 10 ch) dans l’eau qui équivaut à trois granules 12 granules en moyenne ou 120 gouttes d’un tube ou d’une ampoule buvable ;
  • Dose quotidienne recommandée en homéopathie en cas de douleurs de la vésicule : dilution haute de la Lycopodium Clavatum dans l’eau qui équivaut à 12 granules ou 120 gouttes d’un tube ou d’une ampoule buvable ;
  • Dose quotidienne recommandée en cas de coliques intestinales : dilution basse de la Lycopodium dans l’eau qui équivaut à trois granules ou vingt gouttes d’un tube ou d’une ampoule buvable ;
  • Dose quotidienne recommandée en cas d’affections cutanées : dilution basse ou moyenne de la Lycopodium Clavatum dans l’eau, qui équivaut en moyenne à 40 gouttes d’un tube ou d’une ampoule buvable ;
  • Dose quotidienne recommandée en cas d’affections oculaires : dilution moyenne de la Lycopodium Clavatum dans l’eau qui équivaut en moyenne à 60 gouttes d’un tube ou d’une ampoule buvable.

Pour avoir de plus amples informations ou une posologie sur mesure qui répond à vos spécificités, l’avis d’un phytothérapeute est requis.

Peut-on donner des dérives de Lycopodium Clavatum à un enfant ?

Bien sûr ! Les dérivés de Lycopodium Clavatum sont des remèdes qui peuvent être utilisés aussi bien par les enfants que par les adultes. Pour ça, il suffit que le fabricant respecte certaines normes et certifie que son produit peut être utilisé par un enfant. Soulignons, par ailleurs, que pour un enfant, les doses susmentionnées peuvent connaître d’énormes fluctuations. L’avis d’un expert est donc une fois encore nécessaire.

Lycopodium Clavatum de Boiron : est-ce un bon produit homéopathique ?

Le Lycopodium Clavatum de Boiron est un remède homéopathique assez populaire. Il s’agit d’un produit homéopathique fabriqué par le laboratoire Boiron et vendu dans de nombreuses structures pharmaceutiques. Il est réputé pour être un bon produit en raison de ses atouts. Quels sont-ils ?

  • Le Lycopodium Clavatum de Boiron est un remède homéopathique très efficace ;
  • Le Lycopodium Clavatum de Boiron est un remède homéopathique polyvalent qui peut être utilisé par les enfants, les adultes et les femmes enceintes ;
  • Le Lycopodium Clavatum de Boiron est un remède homéopathique présentant peu d’effets secondaires ;
  • Le Lycopodium Clavatum de Boiron est un remède homéopathique ayant un rapport qualité/prix excellent ;
  • Le Lycopodium Clavatum de Boiron est sans risque pour la santé.

Le Lycopodium Clavatum de Boiron est une plante assez exceptionnelle. Elle permet de pallier de nombreux maux et est commercialisée sous de nombreuses formes dont dépendent les posologies quotidiennes. N’hésitez pas à l’utiliser, si aucun avis médical ne vous le déconseille !

Vous aimerez aussi :