Qu'est-ce qu'une infection urinaire: contagieux ?

Qu'est-ce qu'une infection urinaire: contagieux ?

L'infection urinaire est une maladie qui touche généralement les femmes, mais peut tout de même être contractée par les hommes. Elle est provoquée par la présence de bactéries dans la vessie et peut se propager jusqu'aux reins, dans l'urètre ou la prostate, si elle n'est pas traitée à temps. L'infection urinaire est-elle contagieuse ? Comment la traiter efficacement ? C'est ce que nous allons voir.

Infection urinaire : définition

La cystite, ou infection urinaire, peut être provoquée par l'apparition de bactéries ou de germes d'origine digestive. Principalement, la prolifération d'Escherichia coli est à l'origine de la maladie, mais d'autres bactéries peuvent également se développer dans la vessie : le Proteus mirabilis, l'Entérobacter ou le Citrobacter.

Les femmes sont plus sujettes à l'infection urinaire que les hommes, pour une raison simple : le méat urinaire est plus proche de l'anus. Les bactéries ont donc plus de facilités et se déplacer jusque dans la vessie. Ce n'est pas le cas chez l'homme.

Mais alors, cette maladie est-elle contagieuse ? Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'est pas possible de contracter une infection urinaire après un rapport sexuel. De ce fait, l'infection urinaire homme n'est pas contagieux, au même titre que celle contractée par la femme.

Quelles sont les causes de l'infection urinaire ?

La cystite peut être d'origines diverses. Dans un premier temps, s'essuyer de l'arrière vers l'avant après être allé à la selle constitue la première cause de l'infection urinaire. En effet, cette méthode implique le transport de bactéries jusqu'au méat urinaire. Ne pas uriner après un rapport sexuel peut également engendrer l'apparition de germes. On estime également que les femmes constipées sont plus touchées par la cystite. Enfin, cette maladie peut également être à l'origine d'une malformation de l'appareil urinaire, même si cela est rare.

Il est également nécessaire d'évoquer la leucocyturie sans germe causes, c'est-à-dire la présence de leucocytes (les globules blancs) dans les urines, qui peut témoigner d'une infection urinaire dite décapitée, c'est-à-dire précédemment traitée par des antibiotiques. Les globules blancs dans les urines sont donc la preuve d'un "reste" de cystite, provoquant les mêmes symptômes qu'une infection urinaire classique.

Les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables, face à l'infection urinaire. De ce fait, des analyses d'urines auront lieu fréquemment, afin de déterminer la présence de bactéries ou d'une leucocyturie de grossesse.

Chez l'homme, l'infection urinaire peut être provoquée par un rapport sexuel sans protection, ou une hypertrophie de la prostate. Néanmoins, ce phénomène n'arrive que chez les personnes âgées. La compression de la voie urinaire, la présence de calculs ou d'une maladie de la vessie augmentent également les risques de contracter une cystite.

Comment reconnaître une infection urinaire ?

On reconnaît aisément l'infection urinaire, en raison de ses symptômes atypiques. Vous ressentez des brûlures pendant la miction ? Vous avez besoin d'aller aux toilettes de manière fréquente ? Dans ce cas, il est vivement recommandé de consulter un médecin, surtout si vous constatez la présence de sang dans les urines ou si celles-ci sont malodorantes.

Diagnostic et traitement de l'infection urinaire

En faisant part de vos différents symptômes à un médecin, celui-ci sera en mesure de diagnostiquer la cystite. D'autre part, il pourra également vous demander de pratiquer des examens et des analyses complémentaires, notamment un examen cytobactériologique des urines. Celui-ci sera en mesure de confirmer le diagnostic. Les bandelettes urinaires, que vous trouverez en pharmacie, permettent également de valider celui-ci.

Plusieurs traitements peuvent être envisagés : un traitement antibiotique à base de pénicilline sur deux jours, ou d'un antiseptique urinaire sur une dizaine de jours. Le traitement en monodose est largement prescrit par les médecins, car il est en mesure de supprimer la plupart des germes à l'origine de la cystite.

Le remède de grand-mère contre la cystite préconise de boire du jus de cranberry en prévention. En effet, cette baie lutte efficacement contre la prolifération de bactéries.

Les complications de l'infection urinaire

L'infection urinaire non traitée peut toucher les reins et provoquer une pyélonéphrite, particulièrement douloureuse. En cas de grossesse, la cystite s'avère très dangereuse et peut donner lieu à un accouchement prématuré. Aussi, en cas de doute, il est crucial de consulter votre médecin.