Cryothérapie : vraiment aucun risque pour la santé ?

Cryothérapie : vraiment aucun risque pour la santé ?

La cryothérapie est de plus en plus pratiquée dans le monde. C’est en effet un traitement par le froid qui offre un grand nombre d’avantages sur la santé humaine. Les sportifs en utilisent d’ailleurs pour une bonne récupération. Vu ses nombreux avantages, vous vous demandez si ce type de traitement n’offre que des effets positifs.

Qu'est-ce que la cryothérapie ?

C’est une thérapie de bien-être par laquelle un froid sec est diffusé sur l’ensemble du corps ou une partie précise à l’aide de jet d’azote liquide. Ce traitement renferme un grand nombre d’avantages comme la récupération sportive, le soulagement des douleurs et bien d’autres. Deux types de techniques de cryothérapie existent.

Cryothérapie en chambre froide : Elle est uniquement proposée à l’INSEP aux sportifs de niveau supérieur.

Cryothérapie en cabine : Elle consiste à placer le corps dans un cryosauna.

Comment faire une cryothérapie chez soi ?

Mis à part les recours aux établissements spécialisés, il est bien possible de faire chez soi la cryothérapie. Pour y arriver, mettez de l’eau dans un congélateur à une température allant à 13 °C. Ensuite, immergez vos pieds dans cette eau glacée. Pour la Cryothérapie du corps en entier, la température de l’eau sera entre -120 °C et -140 °C. Tout le corps doit être plongé dans cette eau durant 1 à 3 minutes. Le corps est ainsi stimulé contre toutes les douleurs.

Comment fonctionne la cryothérapie ?

La Cryothérapie se fait dans une cryo cabine. Encore appelé chambre cryogénique. À l’intérieur de celle-ci, il est projeté de l’azote afin de faire rabaisser la température. Vous êtes appelé à lutter quelques minutes contre le froid. En ressentant le froid, les récepteurs sensoriels de votre peau enverront automatiquement des signaux à votre cerveau afin de provoquer des réactions physico-chimiques. Cela favorise de même, les phénomènes d’autorégulation de votre corps. La température de votre chambre est contrôlée par un spécialiste.

Quels sont les risques encourus à pratiquer la cryothérapie ?

La cryothérapie offre certes des avantages. Cependant, il est important de noter qu’au cours de sa pratique, vous êtes exposé à certains risques.

Risque d’anoxie : Ceci advient lorsque le patient inhale une grande quantité des vapeurs d’azote. Cela baisse la quantité d’oxygène qu’il y a dans le sang. Ce phénomène peut causer la perte de connaissance.

Augmentation de la pression artérielle : Ceci concerne les patients qui souffrent de l’hypertension. Il y a également le risque de problème cardiaque.

Quels sont les effets secondaires de la cryothérapie ?

La cryothérapie a la plupart du temps donné lieu à de favorables résultats. Cependant, les conséquences n’en manquent pas également. Des pratiquants de cette thérapie n’ont pas manqué de relever quelques effets secondaires ressentis. Il s’agit par exemple des maux de tête, des brûlures locales, des intolérances digestives et de l’urticaire chronique au froid.

La meilleure solution pour éviter les effets indésirables après cette thérapie, c’est de consulter un médecin. Celui-ci est mieux placé pour vous instruire.

Les différents types de cryothérapie

On distingue deux types de cryothérapie :

Cryothérapie corps entier : Il est représenté comme un sauna à l’envers. Avec ce type de thérapie, la pièce est capable d’accueillir plusieurs personnes. C’est grâce à l’électricité qu’elle est refroidie avec un fonctionnement semblable à un immense congélateur. Ici, tout le corps est exposé au froid dans une température de -110 °C.

Cryothérapie corps partiel : La cabine est individuelle. Tout le corps est dans celle-ci sauf la tête. C’est l’évaporation d’azote liquide qui refroidit l’air dans ce cas. On ressent plus le froid en bas qu’en haut, car comparativement à l’air, l’azote est plus lourd. Le refroidissement des parties exposé n’est donc pas homogène avec ce type de cryothérapie.

Cryothérapie du corps entier : Quelques conseils pratiques

Pour faire cette thérapie, vous devez prendre certaines dispositions :

  • avoir votre corps bien sec. Entrez dans la cabine cryothérapie avec des gouttelettes de sueur sur le corps n’est pas conseiller. En effet, ceux-ci vont geler et sont susceptibles d’engendrer des brûlures.
  • Ôtez vos lentilles de contact
  • Protégez les extrémités : mettez un bandeau pour vos oreilles, un masque pour votre visage, des gants et des chaussettes.

Cette thérapie n’est pas conseillée aux femmes enceintes, les enfants, les souffrants d’hypertension, troubles respiratoires et les personnes sous dialyse.

Protocole strict que doit suivre l’utilisation d’une cabine de cryothérapie

Concernant le professionnel qui vous propose le traitement, vous devez plus vous renseigner sur celui-ci. En effet, vous pouvez lui confier les commandes si vous êtes convaincu qu’il a vraiment suivi une bonne formation en ce qui concerne la manipulation de la machine. Seul un spécialiste est capable de vous fournir un meilleur service à partir des réglages et ajouts d’azotes.

Pour profiter d’une cryothérapie corps entier bien réussi, l’idéal est d’opter pour un bon centre qui propose des spécialistes de qualité irréprochables. Pour l’heure, cette pratique n’est pas encore réglementée. Vous avez connaissance de ses inconvénients et avantages. Les bonnes décisions vous reviennent, car bien que ce traitement ne soit pas sans conséquence, il faut reconnaître que les bienfaits de la cryothérapie sont très nombreux. C’est le cas de la cryothérapie cellulite qui fait actuellement des merveilles.