Quel décontractant musculaire naturel choisir ?

Quel décontractant musculaire naturel choisir ?

La routine, le travail et le stress quotidien peuvent engendrer des répercussions pouvant se présenter de différentes manières. Ils peuvent occasionner des dommages physiques et psychologiques. Ces dommages peuvent être à l’issue d’une mauvaise posture au travail ou pendant le sommeil. Ils peuvent aussi apparaître suite à un entraînement excessif ou une position délibérément ou inconsciemment inchangée. Le cou, le dos, les épaules, les bras, le bassin, les jambes… rien ne peut échapper aux douleurs musculaires. Cependant, il est possible d’en prévenir et d’y remédier. Comme remède, les plantes ont le vent en poupe. Véritables leviers de plusieurs domaines thérapeutiques, elles sont aussi connues en tant qu’excellents relaxants musculaires. On parle ici de plantes aux vertus médicinales pouvant traiter les spasmes, les contractions et les spasmes.

Pourquoi utiliser les plantes comme détractant musculaire ?

Le traitement des douleurs musculaires ne se base pas forcément sur l’usage de médicaments chimiques ou analgésiques. Il y a aussi maintenant des remèdes à base de plantes médicinales qui détendent les muscles et ne génèrent pas d'effets secondaires dans le corps. Ces décontractant naturels sont efficaces et ne sont pas nocifs pour la santé. Durant des siècles, ces types de plantes étaient utilisés comme relaxants musculaires ou pour éviter les douleurs musculaires. Avec la phytothérapie, on a réussi à prévenir de sérieuses contractures musculaires causées par un accident. Cela peut être le cas d’un mauvais échauffement au moment d’un exercice ou un effort physique excessif. Il est bon de savoir que ces remèdes naturels ne doivent jamais remplacer les médicaments prescrits par un médecin. Cependant, ils constituent un excellent remède naturel pour traiter la douleur en attendant de recevoir le traitement prescrit par le médecin.

Comment soigner un torticolis avec la phytothérapie ?

Le torticolis est une douleur aiguë due à la contracture des muscles entourant la colonne cervicale. Il est généralement dû à une mauvaise position pendant la nuit, ou à des mouvements brusques. Pour faire face à cette contracture musculaire cou, la phytothérapie s’avère être une excellente option en attendant de consulter un médecin. Huiles, infusions, décoctions, ou pommades, de nombreux décontractants naturels sont envisageables pour soigner un torticolis. Très souvent, on recommande un massage à l’huile de lavande sur la zone douloureuse et autour du cou. Les mains doivent être préalablement réchauffées avant son application. Le mélange d’huile de camphre et d’ail écrasé fonctionne aussi très bien contre les contractions musculaires. Une infusion de laurier est également pratique contre un torticolis. En attendant qu’elle soit tiède, on peut prendre un coton ou une compresse, et l’imbiber de cette infusion, pour ensuite être appliqué sur la zone douloureuse.

L’arnica : l’anti-inflammatoire par excellence

L’arnica est une plante médicinale originaire d’Europe centrale et orientale. Depuis le XIIe siècle, elle est très appréciée et utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Des propriétés utiles dans le traitement des contractions musculaires, des inflammations, des contusions et des entorses. Cette plante est riche en thymol, un composé chimique qui exerce une action anti-inflammatoire dans le corps. Pour cette raison, de nombreux médecins recommandent l'huile d'arnica en complément du traitement des contractions musculaires et des maladies des articulations. On peut trouver de l'huile d'arnica dans n'importe quelle pharmacie. Cependant, elle peut aussi être commercialisée sous forme de baume ou de pommade à application externe. De cette manière, il sera plus facile de l’appliquer sur la peau, par exemple dans le cadre d’un massage.

La camomille : le tranquillisant par excellence

La camomille est l’une des plantes les plus connues et des plus recommandées pour la relaxation. Elle est commune dans le traitement des douleurs musculaires. Il en est de même pour les troubles menstruels, les tensions, les maux de tête, l'anxiété, le stress... Ses propriétés anti-inflammatoires lui permettent de soulager les crampes de manière efficace. Il est possible de l’utiliser en tant qu’infusion pour bénéficier de ses vertus depuis l’intérieur. Pour cela, on recommande de prendre entre une et deux tasses par jour d’infusion. Sa consommation permettra d’améliorer la chaleur corporelle et la circulation sanguine. Et lorsque le flux du sang est optimal, les muscles sont bien détendus. On peut également utiliser l’infusion pour apaiser les contractions de l’extérieur. Pour cela, on peut imbiber des compresses chaudes de cette infusion. On les appliquera ensuite sur la zone de la contraction.

Le romarin contre les spasmes musculaires

Les spasmes musculaires sont des contractions involontaires des muscles. Ils viennent avec des douleurs localisées. Ils peuvent agir comme un mécanisme de protection musculaire. Cette action agit en réponse à une blessure, une inflammation ou un étirement dans le muscle lui-même ou dans des tissus sous-jacents tels que les os et les ligaments. Face à ce problème, le romarin est souvent indiqué en tant que decontractant musculaire. Son utilisation remonte à l’Antiquité, et a permis de traiter des problèmes du même type. Cette plante aromatique agit à la fois comme relaxant, antiseptique, et anti-inflammatoire. Il a des effets relaxants lorsqu'il est appliqué en massage, sous forme d’huile. Une option aussi très conseillée pour les douleurs musculaires et articulaires. Il est également efficace pour réduire l'enflure des bosses, des ecchymoses et des varices des jambes.

La menthe poivrée contre les raideurs

L'huile de menthe poivrée est excellente contre les raideurs musculaires. Elle a la propriété d'activer et d’améliorer la circulation sanguine. Cela aide à détendre les muscles et à combattre leur raideur et leur tension. En effet, l’huile de menthe soulage rapidement les contractures grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Des propriétés qui sont d’ailleurs comprises naturellement dans la plante. Pour une meilleure application de ce décontractant musculaire naturel, il est conseillé d'humecter les mains avec beaucoup d'huile de menthe poivrée. Il faut ensuite frotter la zone touchée jusqu'à ce que la peau absorbe complètement la substance. Ainsi, on doit frotter la peau avec de l'huile de menthe poivrée pendant au moins 5 minutes, trois fois par jour.