Accueil Bien-être Comment soulager l'eczéma atopique ?

Comment soulager l'eczéma atopique ?

Comment soulager l'eczéma atopique ?

L’une des démangeaisons qui rendent plus inconfortable est l’eczéma atopique. Il est encore appelé la dermatite atopique. Elle est plus fréquente en France et ne cesse de susciter l’interrogation de plusieurs personnes. Vous n’avez plus à vous inquiéter, car dans cet article, vous découvrirez des informations sur cette dermatose et arriverez à vous soigner facilement.

Qu'est-ce que l'eczéma atopique ?

C’est une dermatose chronique inflammatoire et prurigineuse. Elle alterne les périodes d’accalmie et de poussées. L’eczéma atopique est une maladie multifactorielle complexe. Très souvent, elle apparaît chez l’enfant dès le troisième mois.

Cette maladie se caractérise par l’apparition des rougeurs sur la peau. Souvent, ils apparaissent derrière les genoux et sur les bras. Après le traitement, ils disparaissent au fil du temps. Ce ne sont pas seulement les enfants qui en sont victimes. L’eczéma atopique attaque également jeunes et adultes.

Quels sont les aliments à éviter en cas d'eczéma ?

En supprimant de votre alimentation quelques aliments, vous pouvez soulager la peau squameuse ainsi que les démangeaisons. Évitez de consommer des produits faits à partir de l’acide salicylique.

Dans la catégorie des fruits, évitez les raisins, les kiwis, les oranges, les avocats, les tomates, les dattes, les abricots et les pruneaux. Les produits laitiers sont aussi à éviter. Il y a aussi les œufs, les agrumes, les fruits de mer, les colorants le chocolat, les brocolis et la charcuterie.

Comment soigner l'eczéma atopique naturellement ?

Vous disposez de plusieurs moyens pour traiter l’eczéma atopique naturellement. Appliquez le gel obtenu des feuilles grasses de l’aloe vera sur les plaques d’eczéma. Vous pouvez aussi utiliser la poudre de l’avoine. Dans vos cosmétiques, bains, afin de limiter l’inflammation de votre peau.

Les crèmes contenant le calendula officinal peuvent être aussi utilisées pour ce traitement, car elles ont des effets anti-inflammatoires et cicatrisants. L’huile d’onagre prise par voie orale entretient la barrière cutanée de peau atopique adulte et enfant.

Traitement de l’eczéma atopique : les immunomodulateurs

Le système immunitaire joue un rôle très important dans la maladie de l’eczéma atopique. Certains traitements comme ceux des immunomodulateurs permettent de faire appel à des substances pouvant diminuer la réaction immunitaire. Les substances dont il est question peuvent être appliquées comme le tacrolimus ou sur la peau. Elles peuvent aussi être prises par voie orale.

Il est important de savoir que cette astuce n’est pas officiellement indiquée. Vous pouvez suggérer la prescription des immunomodulateurs uniquement lorsque votre maladie est de forme sévère et résiste aux corticoïdes. En appliquant ce traitement sur la peau, vous devez éviter de vous exposer au soleil. Par contre, lorsque le traitement est fait par voie orale, des examens sanguins doivent être effectués afin de s’assurer qu’il est adapté à votre organisme.

Traitement de l’eczéma atopique : la biothérapie

Pour traiter cette maladie, vous pouvez opter pour un traitement biologique. En effet, ce traitement contient un anticorps monoclonal, qui bloque l’action de deux différentes protéines qui sont impliquées dans le processus inflammatoire.

C’est un médicament qui est présenté sous forme d’une solution injectable. Il s’administre toutes les deux semaines par voie cutanée. Évitez une automédication de ce médicament. Demandez d’abord conseil à votre médecin ou pharmacien.

Comment reconnaître les symptômes de l’eczéma atopique ?

Pour être sûr que vous avez affaire à ce type de démangeaisons et le soigner efficacement, vous pouvez prêter attention à quelques signes. Notez qu’il s’agit d’une maladie qui évolue par poussées. Les personnes qui en souffrent présentent une peau sèche, poreuse.

Des plaques rouges signalent la dermatite atopique lors des poussées. Outre cela, il y a des œdèmes qui s’accompagnent de fortes démangeaisons. Ceux-ci donnent lieu à des lésions. Vous pouvez observer ces plaques sur les joues, les jambes, les bras, au niveau des plis, les jambes et poignets.

Des complications peuvent-elles s’observer ?

Affirmatif ! Cependant, il faut rappeler que ceci est très rare. En effet, suite aux grattages des lésions, il peut y avoir une infection bactérienne cutanée. Généralement, ceci intervient à cause d’un staphylocoque. Il peut donner lieu à un impétigo.

Il est possible de connaître une grave infection par le virus de l’herpès. Ceci changera l’aspect des lésions les rendant plus désagréables. Vous noterez également une altération de l’état général et une fièvre.

Pour ne pas arriver à ce degré de la maladie, vous ne devez donc pas prendre à la légère le traitement. La peau doit être bien hydratée et des soins d’hygiène doivent être apportés au corps entier. Lorsque vous constatez des complications, consultez très tôt un médecin.

Quelques conseils pour limiter les risques d’aggravation

Si vous avez une peau atopique, il faudra éviter les vêtements irritants en tissus synthétiques ou en laine. L’idéal est de préférer le coton, le lin ou la soie. Outre cet aspect, vous devez aussi éviter l’exposition au tabac. Dans la nuit, pensez à maintenir une température fraîche.

Les enfants souffrant de cette maladie ne doivent pas être trop couverts. Pensez également à prendre des bains ou douches tièdes. Il faudra utiliser des produits de douche sans le savon. Les traitements naturels ont souvent fait leur preuve comme avec de l'aloe vera.

Vous aimerez aussi :