Que faire en cas de piqure de meduse

Que faire en cas de piqure de meduse

En vacances, à la mer et sur les plages, le cœur est à la fête et la détente permet d’oublier tous les tracas quotidiens. Mais à trop se pencher sur son bien-être, on oublie parfois les précautions de base. Et tout le monde se livre volontiers et sans aucune conscience à des risques importants. Le pire, étant la noyade, un requin dans certain pays ou une piqûre de méduse. Alors que faire en cas de piqûre de méduse et qu’est-ce qu’il faut impérativement éviter de faire??

Comment éviter la piqûre de méduse

Une décharge électrique de méduse fait apparaître des lésions urticantes particulièrement douloureuses et provoque des sensations de brûlures et/ou de démangeaison. Les personnes allergiques peuvent présenter des réactions graves. Elles peuvent ressentir des gênes respiratoires ou des douleurs généralisées qui ne sont autres que des effets secondaires aux piqûres de méduse . Pour éviter ce genre d’accident, il faut alerter les enfants sur le danger qu’ils courent suite à une piqûre de méduse méditerranéenne même si elle est sur la terre ferme. Dans l'eau elle perçoit la présence d’un être humain comme une menace et pourrait réagir agressivement, d’autant plus si elle est en dehors de son environnement naturel. Et comme elle peut être encore vivante, elle va se protéger en envoyant une décharge électrique. Il est donc obligatoire de leur interdire d’en toucher, même avec les doigts de pied. Une autre technique encore plus efficace, la plus conseillée d’ailleurs, c’est de leur apprendre à soigner une piqûre de méduse et connaître un remède contre la piqûre de méduse.

En cas de piqûres de méduse les bons réflexes à avoir

On a tendance à paniquer après un accident de ce genre. Mais il faut rester calme pour pouvoir effectuer les premiers soins. D’abord, il faut enlever le bout de tentacule au couteau ou à l’aide d’un carton, après avoir appliqué une couche de sable chaud dessus. Ensuite, il faut rincer la plaie avec de l’eau de mer et l’approcher d’une source de chaleur. Cela dissout le venin. Si vous avez un antiseptique, il ne faut pas hésiter à l’appliquer. Le vinaigre est également une bonne idée car il contient de l’acide. Après, quand les autorités à proximité de la plage seront alertées, prévenir également les médecins en cas de réactions graves. L'urine sur la piqûre de méduse, est efficace mais peut provoquer une surinfection. À la maison, il est important d’appliquer l’antiseptique et de l’antihistaminique avec une compresse stérile. Si après 48 heures, la douleur persiste, il faut contacter un médecin pour un traitement contre la piqûre de méduse.

Ce qu’il faut éviter de faire

Pour soigner une piqûre de méduse, il est impératif de connaître un traitement pour piqûre de méduse . C’est la base. Il est aussi essentiel de se munir d’un kit de premiers secours. D’emblée, il faut retenir que certains gestes peuvent entraîner plus de soucis qu’il n’y en a. Par exemple, il faut éviter le rinçage à l’eau douce pour empêcher la prolifération du venin. Les cellules urticantes peuvent éclater au contact de l’eau douce. De même pour l’alcool et autre boisson alcoolisée. Et ne jamais sucer la plaie pour aspirer le venin ou pour faire sortir le liquide. D’autres précautions sont aussi nécessaires. Même si la méduse responsable est morte, il est fortement déconseillé de la toucher. Si la plaie semble importante, ne jamais mettre un garrot, ni frotter et encore moins gratter la piqûre. Faire saigner la blessure suite à une piqûre de méduse est une idée saugrenue et inutile.