Accueil Bien-être Acouphènes : comment s'en débarrasser ?

Acouphènes : comment s'en débarrasser ?

Acouphènes : comment s'en débarrasser ?

Fréquents et embarrassants, les acouphènes sont des troubles relatifs à l’audition qui se manifestent par des bourdonnements d’oreilles. En France, les acouphènes touchent les personnes âgées, mais également, les jeunes ayant une sensibilité auditive. Êtes-vous atteint de cette aberration ? Alors, vous lisez le bon article, lequel vous renseigne sur tout ce qu’il faut savoir sur les acouphènes.

Qu'est-ce que des acouphènes ?

Les acouphènes sont des impressions auditives qui correspondent à la perception d’une onde sonore qui en réalité n’existe pas. Ce sont des signaux aléatoires et indésirables qu’on entend. Ils ne constituent pas une maladie proprement dite, mais un symptôme. En effet, les acouphènes apparaissent parfois comme les premiers signes de perte de l’audition chez les seniors. Ils peuvent accompagner un trouble auditif ou signaler d’autres problèmes de santé tels que l’hypertension artérielle, une allergie ou l’effet désagréable d’un médicament.

Quels sont les différents types d’acouphènes ?

On retrouve au plan universel deux types d’acouphènes. Ce sont notamment les acouphènes objectifs et subjectifs. Rendant souvent le flux sanguin plus audible, les acouphènes objectifs peuvent être percevables par le généraliste ou le spécialiste consultant le patient. Dans certains cas, on peut repérer des craquements dus au dysfonctionnement des organes contractiles de l’oreille. Plus fréquents, les acouphènes subjectifs sont perçus seulement par la personne qui en souffre. Leur traitement est d’une grande complexité comparée à celui des acouphènes objectifs.

Quelles sont les différentes causes de cette aberration ?

Du point de vue médical, les acouphènes sont générés par le cerveau suite à un endommagement des cellules de l’oreille ou un mauvais fonctionnement du système auditif principal. Les causes de l’acouphène sont l’exposition excessive au bruit et la perte de l’ouïe. Néanmoins, il existe d’autres facteurs à l’origine des acouphènes :

  • traumatisme crânien ou entorse cervicale,
  • spasme du muscle stapédien,
  • obstruction du conduit auditif,
  • prise à long terme de médicaments ototoxiques,
  • les infections de l’oreille ou des sinus, etc.

Quels en sont les symptômes ?

Les acouphènes sont souvent dépeints comme des murmures sourds et confus d’un grand nombre de voix et ce, dans les oreilles ou dans la tête. Toutefois, ils se manifestent également de différentes manières :

  • sonnerie,
  • alarme,
  • sifflement,
  • craquement,
  • claquement,
  • tintement, etc.

Les acouphènes peuvent être des sons graves, brusques, pointus, agréables, forts, discontinus ou permanents. Perçus dans une oreille, ils sont qualifiés de phénomènes unilatéraux. Mais quand ils sont perceptibles à travers les deux oreilles, il s’agit d’un phénomène bilatéral.

Comment se pose le diagnostic des acouphènes ?

Le diagnostic est établi sur les signes révélateurs et l’histoire de l’acouphène ainsi que les questionnaires sur la santé. Les acouphènes sont en effet des bourdonnements ressentis uniquement par la personne atteinte et qui ne proviennent pas d’un élément externe. De ce fait, ils ne peuvent être ni objectivés ni observés.

Par ailleurs, la personne souffrant d’acouphène est soumise à un test auditif qui comprend une tomodensitométrie, une IRM et un bilan audiométrique. Ce test permet d’examiner la tête et de déterminer l’origine du bourdonnement.

Comment soigner des acouphènes ?

Les spécialistes rencontrent souvent des difficultés à déterminer la cause d’un acouphène ; c’est ce qui rend son traitement complexe. Toutefois, sans une cause évidente, il est possible d’utiliser des traitements médicamenteux soulageant quelque peu la douleur, l’électrostimulation, la thérapie cognitivo comportementale aidant le patient à ne plus se focaliser sur les bourdonnements de l’acouphène. Un autre traitement de l’acouphène est le biofeedback recommandé par plusieurs spécialistes et dont les résultats sont excellemment positifs.

Comment dormir avec des acouphènes ?

De jour comme de nuit, les craquements peuvent fortement perturber le sommeil. Malgré cela, vous pouvez utiliser différentes astuces au quotidien afin d’avoir un bon moment de sommeil. Ainsi, pratiquez régulièrement une activité physique ; cela vous aidera à bien dormir le soir. Essayez aussi de vous coucher et de vous réveiller tous les jours à la même heure en vue d’une amélioration de la qualité de votre sommeil. Évitez surtout les écrans et la musique élevée tard les soirs.

Comment guérir des acouphènes constants ?

En réalité, il n’y a pas des soins spécifiques pour guérir des acouphènes constants. Mais, certaines astuces simples et naturelles permettent de les supporter. Ainsi, la première est d’écouter la musique. Mettez une musique douce que vous aimez ; elle vous détendra et détournera votre attention des sifflements. Mangez suffisamment de l’ail et du romarin, efficaces pour normaliser votre pression artérielle. Pratiquez l’hypnose, l’homéopathie et mettez-vous à la sophrologie. Ce sont des exercices qui éliminent facilement la fatigue et l’anxiété.

Pourquoi les acouphènes sont plus forts le soir ?

Ils sont plus présents le soir en raison du degré de silence dans une pièce exposant davantage à un sifflement oreille droite ou gauche répétée ou de la position allongée faisant remonter le sang vers la tête. Les médicaments comme l’aspirine déclenchent facilement les acouphènes et sont susceptibles de l’aggraver. Certains en prennent au coucher pour amoindrir leur douleur.

Les oreilles étant des parties sensibles du corps, il est important de protéger son audition pour prévenir les dommages auditifs.

Vous aimerez aussi :